Un samedi après-midi à l’événement de StartupForKids

Nous avions découvert StartupForKids en mars 2019 lors de notre participation à l’événement Chacun ses Superpouvoirs. A ce moment-là on travaillait sur notre Masterclass « L’évolution numérique de l’enseignement élémentaire en France » (retrouvez le contenu de cette Masterclass sur mon article Comment l’école élémentaire peut se réinventer à l’ère numérique ?). Ce week-end, j’emmenais mes deux garçons Anton, 10 ans et Arthur 7 ans au nouvel événement de StartupForKids à Paris, avec en tête ma thèse sur « L’impact du numérique sur le rôle de l’enseignant ».

En quelques mots, StartupForKids est une structure lancée par Sharon Sofer qui s’est donnée pour mission de préparer les jeunes au monde de demain. Je vous laisse découvrir l’interview réalisée par Soizic Forge en mars dernier dans laquelle Sharon nous donne son point de vue sur l’usage du numérique en classe.

Samedi après-midi, mes garçons et moi avons participé à l’événement pour découvrir plusieurs applications et activités :

La création de l’horloge des émotions.

Arthur plutôt sensible et créatif a aimé découper son horloge, y attacher une aiguille et partager son émotion avec l’animatrice. Anton plutôt distant sur ce sujet, du fait de son âge, n’était pas très enthousiaste. Par contre, cette horloge est tout de même un super outil pour identifier ses émotions et trouver les mots pour les exprimer.

La rédaction des premières phrases de son ouvrage

L’application Plume propose plusieurs histoires à compléter sur mobile, tablette ou bien papier. L’idée est d’encourager les enfants à écrire, avec en bonus l’impression de son livre. Arthur a choisi La Forêt enchantée, adaptée aux 8-9 ans. Il s’est prêté au jeu à l’événement et a écrit sa première phrase, après avoir lu le premier chapitre (20 lignes max). Au fur et à mesure de sa lecture, l’application accompagne l’enfant dans son écriture, en lui proposant des idées s’il n’est pas très inspiré. Le (grand) plus? On ne se prend pas trop la tête sur l’orthographe ou les tournures de phrases ; de vrais (pas d’IA derrière Plume) enseignants de Plume sont là pour corriger les écrits avant que le livre ne parte en impression.

On voit vite l’intérêt derrière cette application : dédramatiser la lecture et la rédaction… car ne l’oublions pas c’est en lisant et en écrivant qu’on apprend à mieux lire et mieux écrire. C’est justement la mission que s’est donnée Aude Guéneau, la fondatrice, développer le plaisir d’écrire des enfants.
Les premiers chapitres de Plume sont disponibles gratuitement pour tester le concept. Ensuite, l’application est disponible pour les familles et les enseignants.

Le livre de coloriage animé des Editions Animées.

On était déjà reparti avec un livre similaire au dernier StartupForKids. Arthur et Anton avaient passé plusieurs heures à colorier les personnages (ok, je m’étais occupée des décors). On en était sorti (après avoir pris en photos les dessins) avec de jolis dessins animés personnalisés à notre goût sur les dinosaures. Ils adorent revoir leur création. Cette fois-ci, Arthur a choisi les Fables de la Fontaine et on en a profité pour prendre 2 ouvrages pour les anniversaires des copains.

L’atelier de programmation de jeux-vidéo.

Arthur qui ne connaissait pas Scratch, a rapidement compris la logique du langage et a réussi à passer les 2 premiers niveaux des jeux Star Wars, Minecraft et La Reine des Neiges (car oui il a voulu rapidement tester plusieurs jeux). Anton, qui lui avait déjà suivi une formation à la Tech Kids Academy, s’est vu défier ses compétences avec le soutien des étudiants de l’Ecole 42.
Ils ont été très pédagogues en répondant de manière décomplexée à ses questionnements. C’était vraiment sympas de voir l’échange entre 2 générations. Anton est reparti booster par ce nouvel apprentissage.

Conclusion

J’ai participé à cet événement à titre personnel. Je trouve qu’en tant que parent ces sorties et visites gratuites sont une aubaine pour l’accompagnement de nos enfants au monde de demain. Cela est juste dommage qu’elles soient essentiellement organisées sur Paris et sa proche banlieue.

Côté enseignants, la journée du lundi est super intéressante je trouve, car elle permet d’initier les enfants à des activités dont ils n’auraient pas forcément accès à l’école et pourquoi pas identifier un projet de classe sur place.

Pour en savoir plus, Soizic Forge avait rédigé un article Linkedin sur l’événement « Chacun ses superpouvoirs » (en mars 2019)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :